Temps divisé et temps indivis dans les Confessions de Rousseau

Authors

Abstract

La démarche présentée dans cette étude s'inscrit dans le cadre d'une approche interdisciplinaire qui se donne comme objectif la mise en harmonisation des concepts des disciplines différentes dans l'analyse des faits de langue. Les concepts, qui émanent de la linguistique traditionnelle (P. Imbs), de la linguistique textuelle (H. Weinrich), de la linguistique d'énonciation (D. Maingueneau), de la psychologie transpersonnelle (R. Assagioli), de la psychologie générale (A. M. Ludwig), de la psychologie de l'être (A. H. Maslow), de la critique littéraire (M. Raymond, S. Starobinski, G. May) sont rassemblés dans le but d'essayer de rétablir la communication entre la linguistique, la littérature et la psychologie...

Published

1999-01-01

How to Cite

Edit. (1999). Temps divisé et temps indivis dans les Confessions de Rousseau. Verbum – Analecta Neolatina, 1(1), 184–189. Retrieved from https://verbum-analectaneolatina.hu/index.php/verbum/article/view/33

Issue

Section

Linguistica